lundi 14 avril 2014

whaouh ! le printemps ! le renouveau !

Trop heureuse d'entendre ce matin sur France Info qu'une liste féministe serait présente aux élections européennes ! et de lire ce matin qu'elle était à l'initiative de Caroline de Haas, et des noms en soutien de féministes que j'apprécie vraiment !!! Je n'étais guère motivée pour aller voter, et ça a bien changé du coup !!! Lire ICI...



mercredi 9 avril 2014

les infos féministes du mercredi...

• RADIO : Le mercredi c'est Femmes Libres sur Radio Libertaire, de 18h30 à 20h30. Aujourd'hui Frédérique et Marthe organisent la 2e édition du festival MASSIMADI, festival des films et documentaires LGBT d'Afrique et de ses diasporas du 9 au 11 mai 2014 à Bruxelles :
Historique, liens avec le festival de Montréal et programmation 2014. http://www.massimadi-bxl.be/
...

L’émission «Femmes Libres» du mercredi est téléchargeable toute la semaine ICI • Le site internet de Radio Libertaire est ICI...

 
• PUBLICITÉS SEXISTES : ECF Bouscaren (école de conduite), Numéricable et Cuir Center, 3 publicités sexistes pour lesquelles des plaintes avaient été déposées devant le Jury de Déontologie Publicitaire (JDP)...
Résultat :
- ECF Bouscaren : plaintes fondées (détails sur le site du JDP ICI...)
- Numéricable : plaintes fondées (détails sur le site du JDP ICI...)
- Cuir Center : plaintes non fondées (détails sur le site du JDP...)

Dans les grandes lignes on pourra retenir que les annonceurs et les agences mettent en avant l'humour, leur liberté d'expression (textes à l'appui), la déclinaison de la publicité "au masculin" comme preuve de leur "non-sexisme", jouent les Candide en feignant de ne pas comprendre leurs propres jeux de mots, parlent d'équipe de création féminines, de s'adresser à tous les publics (donc pas uniquement aux hommes ni aux femmes)...

Les plaignant-es : particuliers, associations (Osez le féminisme, les Chiennes de garde), instances (Haut Conseil à l'Égalité entre les femmes et les hommes) évoquent les atteintes à l'image des femmes, l'assimilation des femmes à la prostitution ou à un objet, la réduction des femmes à un préjugé ou un stéréotype dévalorisant... Le Haut Conseil à l'Égalité argumente (publicité Numéricable) de manière fournie avec mention de plusieurs textes (à retenir, très intéressant).

Le Jury de Déontologie Publicitaire précise que l'autorégulation s'applique à tout le monde (membres ou non de l'ARPP), rappelle l'essentiel des pratiques dites "loyales" en matière de publicité. Précise que le double-sens d'une expression renvoie aussi au sens (ici) sexiste. Que la publicité peut effectivement jouer du stéréotype à condition qu'il ne soit pas dégradant, enjeu d'une créativité renouvelée. Que contrebalancer une publicité avec une version (ici) masculine n'atténue pas l'effet qui s'attache à la version féminine. Rappelle enfin que la liberté d'expression co-existe avec d'autres textes existants (dont le respect des droits des femmes)...

*  *  *

Pour Cuir Center, Plainte certes "non fondée" mais plainte examinée tout de même cette fois-ci ! Et arguments du JDP qui au fond rejoignent ce que disent les plaignant-es.

- Les plaignant-es : "Cette publicité aurait pu éviter l'écueil du sexisme et rester dans l'humour en mettant en scène un groupe mixte sexuellement, rigolant sur le canapé."

- Le JDP dans ses conclusions : "Le choix des hyènes peut ainsi s'expliquer par la proximité notoire entre leur cri et un rire humain".

Au fond, nous sommes d'accord et on peut se demander pourquoi donc l'annonceur n'a mis que des femmes (on s'en doute un peu)...

On apprend que l'ARPP (autorité de régulation professionnelle de la publicité) est intervenue comme conseil de l'agence de publicité en amont et "a à ce titre examiné plusieurs projets de films dont le message intitulé 'les hyènes'. Sur ce point elle a appelé l'attention de l'agence sur la nécessité de "ne pas créer trop de promiscuité entre les comportements des hyènes et des personnages"...

Eh oui, comparer des "personnages" (en fait uniquement des femmes) à des charognards puants... on peut quand même se douter que ça allait coincer... Publicité télévisée, elle avait reçu un accord préalable à la diffusion, peut être difficile pour le JDP de revenir là-dessus ? ... Le JDP justifie sa décision avec l'argument que les hyènes sont repoussantes dans l'imaginaire collectif, mais que Cuir Center en fait 3 belles jeunes femmes, donc ... pas de dévalorisation. Non, c'est juste le rire et la manière de "faire groupe" des hyènes et des femmes entre elles qui est comparé... et cela continue de nous interpeller...

samedi 5 avril 2014

Clito en berne...


Clito en berne pour finir la semaine avec deux tristes personnages...

- d'abord un politique, Philippe Vitel, député UMP du Var. En apprenant la nomination de Ségolène Royal au gouvernement il s'exprime ainsi sur twitter : "Et Valérie, elle n’a pas droit à un ministère comme Ségolène ? Au nom de la justice du plumart !". Précisons qu'il est membre de la délégation de l'Assemblée nationale aux Droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes ! Une recrue de choix ! et peut être un candidat pour le futur prix Macho ?! (Voir son tweet sur le site des Chiennes de garde ICI...)

- ensuite un vidéaste, Rémi Gaillard, qui utilise les ressources de la technologie pour créer des situations de harcèlement sexuel fictives qui semblent réelles... à quoi ça sert ? à faire parler de Lui. 
La rigolade fait que ça banalise le harcèlement sexuel de rue, les emmerdements réels que se coltinent les jeunes femmes dans l'espace public, même si elles sont habillées *normalement* comme elles disent (c'est à dire pas en jupe, pas de décolleté, pas de talons) ! Expression qui en dit long !

Mais Rémi Gaillard fait ça pour une cause bien supérieure au banal droit des femmes à circuler librement dans l'espace public, Rémi Gaillard est un chantre de la LIBERTÉ d'EXPRESSION et de l'humour ! Il ne lui vient surtout pas à l'idée que son Droit à la "liberté d'expression" puisse éventuellement se coltiner avec le Droit des femmes à la sécurité, à la libre circulation dans l'espace public, à une image qui ne soit pas celle d'un objet sur lequel se frotter... (Détails et liens sur le site des Chiennes de garde ICI...)

jeudi 3 avril 2014

les informations féministes du jeudi...

• RADIO : Hier mercredi c'était Femmes Libres sur Radio Libertaire, de 18h30 à 20h30. le thème: "Retour sur le 8 mars 2014" : débats dans le mouvement féministe, avec Sandrine Goldschmidt, journaliste, auteure du blog À dire d'elles et organisatrice du festival Femmes en résistance...
L’émission «Femmes Libres» du mercredi est téléchargeable toute la semaine ICI • Le site internet de Radio Libertaire est ICI...

• à PARIS : c'était quand même émouvant de se retrouver dans l'isoloir avec, pour une fois, 2 bulletins et 2 femmes politiques, Anne Hidaldo et Nathalie Kosciusko-Morizet... Que de chemin parcouru, que d'explications, de formulations, de débats, tout ça pour prouver que les femmes pouvaient / devaient être électrices, éligibles... simplement tout autant que les hommes. Malgré ces avancées considérables, le sexisme perdure pourtant... 

• SOLIDARITÉ : Depuis 2011, le réseau "Encore féministes !" soutient Pinar Selek, sociologue et féministe turque, persécutée par les instances judiciaires de son pays et réfugiée politique en France.
Voir http://encorefeministes.free.fr/actions/action50Selek.php3

Le prochain épisode des tribulations de Pinar Selek aura lieu le 30 avril 2014 à la Cour de Cassation d'Ankara, pour un procès en appel.
Lire le message de son comité de soutien, avec une invitation à témoigner de votre solidarité en envoyant un don, à défaut de vous rendre en personne à Ankara... sur le site de solidarité avec Pinar Selek ICI...

mardi 1 avril 2014

ça leur fera les pieds... réagir contre la pub sexiste et âgiste Sport 2000

Publicité retouchée :

Le Twitter des Chiennes de garde montre la pub originale et en parle ICI... en proposant de RÉAGIR sur le Facebook de SPORT 2000 ICI... 

Comme pour toute publicité sexiste, n'hésitez pas à porter plainte auprès du Jury de Déontologie Publicitaire (JDP) en ligne, tous les renseignements ICI...

dimanche 30 mars 2014

pour finir le mois de mars en beauté ^^

Message d'Encore féministes !...

"Après le 36e Festival international de films de femmes de Créteil et du Val-de-Marne, des films du palmarès seront projetés à Paris le lundi 31 mars au cinéma Le Nouveau Latina, 20 rue du Temple 75004 Paris. Plus d'infos ICI...
 

à 20h : Kijima Stories, de Laetitia Mikles (France, 30’)
No Burqas Behind Bars, Maryam Ebrahimi et Nima Sarvestami (Suède, 77’)
 

à 22h : Ayer no termina nunca, de Isabel Coixet (Espagne, 106’)
 

Voir le site http://www.filmsdefemmes.com/  

Retrouvons-nous-y entre féministes ! ^^"