mercredi 17 septembre 2014

Festival de documentaires Femmes en résistance (à la morosité cette année) !!!

La 12e édition du Festival "Femmes en résistance" se déroulera les samedi 27 et dimanche 28 septembre à Arcueil (94) sous le signe de l’énergie, de la joie et aussi de l’humour.

Lire ICI la présentation et interview de Sandrine Goldschmidt, l’une des organisatrices, sur le site du magazine 50/50 qui œuvre pour l’égalité femmes-hommes... 

Le programme : http://resistancesdefemmes.wordpress.com

C'est à l’Espace Jean-Vilar, 1 rue Paul Signac - 94110 Arcueil - RER B Arcueil-Cachan (sortie 1 rue du docteur Gosselin) plus d'infos sur l'accès ici... 

Pour y avoir été plusieurs fois, je peux dire que c'est un festival toujours bien organisé, dans un coin agréable, l'espace Jean Vilar est sympa, la salle confortable, une restauration indienne féministe pas trop chère sur place, la librairie Violette and Co tient une table... et bien sûr les documentaires féministes ^^

Cette année : "résister à la morosité..." tout un programme ! bien sûr que les féministes ont le sens de l'humour, qui peut en douter ?!... 

lundi 15 septembre 2014

Soutien au court métrage féministe "bye bye Blanche neige"

"Bye Bye Blanche Neige" est un projet de court métrage féministe que vous pouvez contribuer à financer (à partir de 5 euros), rendez vous sur la page Kisskissbankbank ICI... 

twitter du projet : https://twitter.com/ByeByeSnowWhite
facebook ICI 

L'histoire réaliste et contemporaine met en scène Anna, jeune femme coincée entre les injonctions sociétales et ses propres aspirations encore informes. Cette tranche de vie, filmée avec gravité d'abord, puis avec humour et légèreté au fur et à mesure qu'Anna évolue, propose une réflexion féministe accessible au plus grand nombre... Et si on arrêtait d'y croire ? Après le Père Noël, c'est le Prince charmant qu'il faut oublier pour grandir...

enfin :o) ... et c'est chez Lidl !

 
Bravo Lidl, ça change un peu !

 
 
et peut-être bientôt des étiquettes comme ça sur les vêtements pour enfants :o) ?
(la version "maman" existe bien, elle)
 
 

mercredi 10 septembre 2014

Présentation par son auteure de "Chaque matin je me lève pour changer le monde..."

Présentation de "Chaque matin je me lève pour changer le monde. Du MLF aux Chiennes de garde" (Eyrolles) par Florence Montreynaud, c'était à la librairie Violette and Co à Paris... 
Et j'adore la petite phrase au dos du livre, avec la touche d'humour "Changer le monde, rien de moins !" ;o) Voici des notes prises pendant la présentation...

Ce livre retrace 40 ans d'aventure féministe et personnelle.

4 moments clé :

- 1970 et découverte du mouvement des féministes
- engagement au Planning familial
- le XXe siècle des femmes
- la création des Chiennes de garde.

ce livre : pourquoi maintenant ?

à la fois suite à des demandes d'étudiantes sur le féminisme, ce qui mène à la vérification des Archives par souci de la précision. Maintenant, c'est aussi le moment, l'âge de la transmission, dire ce qui fonctionne bien, nos erreurs...

1970 :

électrochoc à la lecture du Monde du 26 août 1970 : sous l'Arc de triomphe à Paris, des femmes ont brandi des banderoles "il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme"... "un homme sur deux est une femmes..." et elles ont tenté de déposer une gerbe mais en ont été empêchées par la police...

Florence parle d'elle comme une "féministe pure et douce", qui ressent de l'indignation et le désir d'agir pour contribuer à changer les choses...
... D'un tempérament réservé, aidée d'être avec des femmes en qui on a confiance, aidée à vaincre sa timidité, à aller de l'avant.

Féministe = optimiste. Faire quelque chose dont on ne verra pas la suite.

L'injustice fait bouger.

A publié 16 livres dont des dictionnaires. Écriture et précision des mots sont importants.

Le 20e siècle des femmes : obsédée par la documentation. A lu des milliers de biographies de femmes pour écrire ce libre.

Projet de livre sur les femmes : 6.000 noms de femmes... a eu du succès, 5 rééditions...

4 kg ! année après année les grands évènements concernant les femmes, des GROUPES de femmes.

[revient à plusieurs reprises] Les femmes jouent "collectif" mais c'est ensuite plus dur de retrouver leur trace, individuellement. Donc a réhabilité des noms de femmes dans ce livre.

Réédité : l'aventure des femmes XXe-XXI siècle, chez Nathan.

A retenir :

- les groupes de femmes, les collectifs,

- l'enfance des femmes, l'importance de leur rapport avec leur père : celles qui ont réussi ont souvent eu le soutien de leur père.

Autre moment important : engagement à Choisir. Candidate dans une campagne électorale des l'Oise.

Pourquoi pas plus engagée en politique ? Se voyait députée, était conseillère municipale et mère de famille. La 1re fois que des affiches électorales ont été collées, il n'y avait jamais eu de femmes candidates. En gros sur les affiches, le mot "pute", des appels anonymes la nuit... a renoncé à ce moment là face à cette violence. A écrit un texte pour le rendre public "quand une femme s'affiche" qui a été publié dans Le Monde.

21 ans après... a trouvé la réponse avec la création des Chiennes de garde.

Question des partis politiques féministes, Florence Montreynaud a participé à FPES (Féministes Pour une Europe Solidaire), mouvement fondé à l'occasion des dernières élections européennes. Le féminisme n'est pas un mouvement de masse, plutôt un mouvement transversal, un cercle de réflexion et d'action.

Tu parlais de mouvements pluriels, complicités, rencontres, éloignements ?

On se met ensemble sur des actions, on est ensemble, ensemble on a une force formidable. Amitié ou plutôt camarades en agissant, en produisant.

Dans le monde entier, aussitôt on est chez soi dans les lieux féministes.

Début de ce sentiment en 1985 (Nairobi) alors que 14.000 féministes du monde entier étaient là, réunies : on n'est pas toutes seules à demander l'égalité !

Y a-t-il eu un avant / après 1981 ? (obtention du Ministère des Droits des femmes) ?

Oui. Dans un premier temps, il y a eu une démobilisation, ce qui était une grosse erreur. Car le ministère avait besoin de la pression de la rue, donc il faut maintenir la pression de la rue.

Comment expliquer la baisse de la mobilisation dans la rue ? Les stratégies ont changé. Mais la rue nous appartient.

En Italie en 2011 : 1 million de féministes dans la rue contre la politique de Berlusconi.

Nouveauté totale : les Femen. Femmes minces et jeunes, frêles, torse nu en face d'hommes policiers carapaces. Originalité, stratégie, elles représentent la force morale en face de la force brute. C'est génial la puissance du corps féminin, du corps politique.

Le sein : valeur politique, signification qui élargit l'alternative maman/putain : sein nourricier/ sein érotique.

Prostitution : des hommes sont le problème; d'autres hommes peuvent être la solution. (voir Zeromacho)

Le Québec : le féminisme y est normal, on est accueillies à bras ouverts.

"Chaque matin je me lève pour changer le monde. Du MLF aux Chiennes de garde" (Eyrolles) de Florence Montreynaud... et bien sûr dispo chez Violette and Co ;o)
 

vendredi 5 septembre 2014

Solidarité avec Najat Vallaud Belkacem

Communiqué de presse
Solidarité avec Najat Vallaud Belkacem
 
"Depuis sa nomination au ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud Belkacem subit une volée d’attaques et d’injures sexistes, racistes, misogynes, émanant à la fois de certains membres du personnel politique, de certains medias, de certains sites internet, de certains individus ou groupes s’exprimant sur les réseaux sociaux.
Elle est attaquée et injuriée sous divers angles : pour ce qu’elle pense, pour ce qu’elle a fait en tant que ministre des droits des femmes, pour ce qu’elle est, une jeune femme française d’origine marocaine. Sont ainsi visés ses idées, son action, son parcours, sa personne.
 
Nous tenons à affirmer notre entière solidarité avec Najat Vallaud Belkacem, conscientes qu’à travers elle, est aussi gravement mis en cause ce que doit être l’égalité républicaine, c’est-à-dire l’égalité entre les sexes, entre les origines, entre les personnes." (sources : Martine Storti ; Encore féministes !)

Associations signataires :

Féminisme et géopolitique / 40 ans de MLF / Forum femmes méditerranée / Chiennes de garde / Collectif féministe contre le viol / Libres MarianneS / Réussir l’égalité femmes-hommes / Ligue du droit international des femmes / Réseau féministe Ruptures / Fit une femme un toit / Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir / Coordination du lobby européen des femmes / Le monde à travers un regard / Femmes solidaires / Planning familial / Elles aussi / Association nationale des études féministes / Assemblée des femmes / Elues contre les violences faites aux femmes / Fédération nationale solidarité femmes / Du côté des femmes / Fédération nationale GAMS / Osez le féminisme / Féministes en mouvements...

*  *  *

Voir également l'article "Croisade outrancière contre Najat Vallaud Belkacem" dans "Les Nouvelles News"...

*  *  *

Excellent article de Gérard Biard dans Charlie Hebdo titré "La maladie du chromosome XX" dont voici quelques extraits :

"Un fléau sanitaire, plus contagieux qu'Ebola, plus sournois que le chikungunya, plus fulgurant que la grippe aviaire, menace de s'abattre sur la France : les droits des femmes. Fort heureusement, à la faveur du dernier remaniement, le gouvernement a pris toutes les mesures nécessaires pour endiguer la pandémie. Cette sale maladie est désormais sous contrôle, sous la responsabilité du ministère de la Santé. Et il faut saluer la sagesse du président de la République et du Premier ministre, qui ont su agir dans la plus grande discrétion afin d'éviter toute panique, ainsi que sur la responsabilité des médias, qui ont fait preuve d'une retenue inhabituelle en mentionnant à peine la chose, comme s'il ne s'agissait que d'un anodin et traditionnel jeu de chaises musico-gouvernemental. (...)

... la disparition du ministère des Droits des femmes est politiquement aberrante. Car s'il est bien une question qui traverse tous les domaines couverts par l'exercice gouvernemental - la santé et les affaires sociales, certes, mais aussi l'économie, la justice, le travail, l'éducation, le logement, la culture, la jeunesse, les sports... - s'il est bien une question où les problèmes sont loin, très loin d'être résolus, c'est celle des droits des femmes. Par conséquent, lui attribuer un ministère de plein exercice est la moindre des choses, à plus forte raison au sein d'un gouvernement qui se prétend encore de gauche. Dans une société toujours plus inégalitaire, toujours plus injuste, toujours plus discriminatoire, toujours plus en proie aux pressions religieuses, ce n'est vraiment pas un portefeuille de complaisance. Contrairement à celui de l'Économie, justement, où il s'agit juste de répéter en boucle qu'il n'y a pas d'alternative..."

jeudi 4 septembre 2014

famihero.com... sexisme à la française...

Voici une publicité qui m'énerve depuis un moment : celle pour la société de services famihero.com, avec son spot de "la Mamma"  (source ICI...) :




Cette publicité, pour vendre la marque Famihero.com, tente de se rendre sympathique sur le dos des grands-mères (donc des femmes) en utilisant le cliché de la mère ou grand-mère italienne, la 'Mamma', ridiculisée par des publicitaires irrespectueux des femmes qui la montrent moche, le cheveux plat, menton pendouillant, maquillée de manière sévère, tirant la gueule, bref rebutante... C'est aussi une tentative de ridiculiser ceux qui se débrouillent "sans dépenser" comme si l'argent seul était respectable. 

Pour leur écrire : le Siège social de famihero.com est 18 Rue du Faubourg du Temple - 75011 PARIS et son mail : info@famihero.com

image "lip balm cozy"(c'est un étui de stick pour les lèvres) :
http://www.craftster.org/ ...
je n'ai pas eu le temps de le crocheter moi-même pour la sortie de cette note ^^

mardi 2 septembre 2014

moi aussi j'adore le rose ;o)

à lire dans Les Nouvelles News ICI "La rentrée anti-égalité des sexes à Puteaux"... à la triste initiative d'une femme...

J'ai envie d'ajouter : quel gaspillage ! (à moins que les enfants ne soient obligés d'utiliser ces cartables "offerts" aux frais du contribuable pendant plusieurs années... ce qui m'étonnerait !) de plus quelle sottise et perte de temps, tous ces cartables identiques, quand ils sont posés ensemble par exemple... pour reconnaître "le sien"... à moins bien entendu de les personnaliser (avec un GROS logo féministe par exemple : on peut ? ;o)))

"L'égalité entre les deux sexes sera reconnue
et cela fera une fameuse brèche dans la bêtise humaine."

Louise Michel

autre choseRassemblement à Paris ce Mardi à 18h30, le rendez-vous pour le rassemblement est à l'angle de la rue de Varenne et du bd des Invalides (métro : Varenne). Nous demanderons le maintien du Ministère des Droits des femmes. (info Encore féministes !)